webGuinée
Memorial Camp Boiro


Nadine Bari
Guinée, les cailloux de la mémoire

Paris. Editions Karthala, 2003. 257 p., ill., maps


Retour de Strasbourg        Table des matieres       

Avant-propos

Nous avions vingt ans à l'heure des indépendances en Afrique de l'Ouest: la passion brûlait nos coeurs et la flamme de l'enthousiasme dévorait nos jeunes esprits. La Guinée de Sékou Touré suscitait des espoirs fous chez les intellectuels, au sud du Sahara comme au nord des Pyrénées.
Nos deux couples nord-sud étaient amis : Milena et Mouctar, Nadine et Abdoulaye.
Milena venait de l'Est communiste et moi de l'Ouest capitaliste, mais l'ardeur et l'amitié n'ont pas de frontières et nous étions amies, de même que nos maris guinéens, Mouctar et Abdoulaye.
Sékou Touré a brisé ce que l'amour et l'amitié avaient bâti : il fit arrêter nos maris dans les années 1970. Abdoulaye mourut en septembre 1972, après avoir été sauvagement torturé à Kankan: je n'ai su où, quand et comment, que vingt ans plus tard. Mouctar et Milena ont connu les vicissitudes que découvrira le lecteur.
Dans les pages qui suivent, j'ai voulu modestement témoigner de ces vies brisées par la folie mégalomaniaque d'un apprenti stalinien mort dans un hôpital américain.
Ma décision d'écrire l'histoire de mes amis est ancienne, mais ce n'est qu'en septembre 2001 que j'ai réellement pris la plume. Pourquoi ?
Parce que la vie a joué un tour cocasse aux protagonistes de cette histoire: Nadine et Mouctar, depuis trente ans privés d'Abdoulaye et de Milena, sont inopinément tombés amoureux l'un de l'autre … Et moi qui ne connaissais alors vraiment que la vie de Milena, j'ai écouté l'anti-héros Mouctar me raconter avec humour sa détention et sa renaissance manquée. Et les raconter avec cette légèreté dans la gravité que je trouve typiquement africaine.
Bien entendu, les personnages de cette histoire ne se sont livrés que dans la mesure où leur pudeur, leur dignité ou leur équilibre le permettait: c'est pourquoi vous constaterez peut-être des trous dans leur mémoire, même s'il n'y en a pas eu dans leur vie. J'ai néanmoins souhaité vous faire partager leurs récits pleins d'enseignements. Pour tenter de vous communiquer l'ineffable d'une vie.


Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo

[ Home | Victimes | Perpétrateurs | Bibliothèque | Recherche | BlogGuinée ]


Contact :info@campboiro.org
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2014 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.