webGuinée
Mémorial Camp Boiro


Alpha Abdoulaye Diallo ‘Portos’
La vérité du ministre. Dix ans dans les geôles de Sékou Touré

Paris. Calman-Lévy. 1985. 261 p.


Previous Home Next

Outre celles déjà mentionnées, on peut citer parmi les nombreuses femmes arrêtées au lendemain de l'agression portugaise et surtout en 1977 (« Affaire des femmes ») :

Quelques femmes

Nom Profession
Arrestation
Sort
Barry Mariama secrétaire au ministère des Affaires étrangères
1971
libérée en 1972
Camara Marie secrétaire au ministère des Affaires étrangères
1971
libérée en 1972
Diabaté Diédoua présidente Comité régional des femmes de Kankan
1971
libérée en 1977
Diallo Hadja Bobo commerçante
1977
libérée en 1978
Diallo Salimatou Galle secrétaire à l'ambassade des États Unis
1971
libérée en 1976
Kantara Marie Odette secrétaire à Fria
1971
libérée en 1976
Kassé Mariama hôtesse de l'Air Air Guinée
1971
libérée en 1976
Kourouma Gbelia Djenè vice-présidente du Comité national des femmes
1971
morte à Kankan (maladie et manque de soins)
Lorofi Marie épouse de l'écrivain Camara Laye
1970
libérée en 1977
Mara Oria secrétaire au ministère de l'Énergie
1971
libérée en 1977
N'Diaye Christiane Mamya secrétaire au ministère des Travaux Publics; membre du Comité régional des femmes de Conakry II
1971
libérée en 1977
Sow Assy vice-présidente du Comité régional des femmes de Labé
1971
libérée en 1977
Sow Nima (née Bah) enseignante; chef du service social et culturel présidence
1974
libérée en 1975; son mari Sow Mamadou avait été fusillé dans la nuit du 17 au 18 octobre 1971
Touré Fatou présidente du Comité régional des femmes de Conakry II
1971
libérée en 1977
Touré Nancy vice-présidente du Comité national des femmes
1971
libérée en 1972

Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo

[ Home | Victimes | Perpétrateurs | Bibliothèque | Recherche | BlogGuinée ]


Contact :info@campboiro.org
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2014 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.